Le mal européen par Guy VERHOFSTADT

Le mal européen

Titre de livre: Le mal européen

Éditeur: Plon

Auteur: Guy VERHOFSTADT


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Le mal européen.pdf - 45,808 KB/Sec

Mirror [#1]: Le mal européen.pdf - 22,389 KB/Sec

Mirror [#2]: Le mal européen.pdf - 38,667 KB/Sec

Guy VERHOFSTADT avec Le mal européen


A partir de ses rencontres avec Bush, Blair et Poutine, Guy Verhofstadt démontre de manière convaincante que l'Europe s'est égarée. Un récit impitoyable sur la dérive du projet européen, autrefois si ambitieux et devenu un bourbier institutionnel.



L'Europe se considère toujours comme une référence morale mondiale alors que la Méditerranée s'est transformée en cimetière marin et que nous ne parvenons pas à surmonter nos échecs économiques. Le monde nous regarde avec pitié. L'Europe fait preuve d'une " étroitesse d'esprit fragmentée et déclinée en 28 itérations nationales ", ironise le
New York Times.

Pour Guy Verhofstadt la solution consiste, non pas à bâtir un super-Etat européen, mais à faire un pas décisif vers une Europe plus efficace et plus démocratique. Il revendique l'héritage des Pères fondateurs et administre une cure de jouvence à une Constitution européenne oubliée, datant de 1953.

Un récit impitoyable sur la dérive du projet européen, autrefois si ambitieux et devenu un bourbier institutionnel.






Livres connexes


A partir de ses rencontres avec Bush, Blair et Poutine, Guy Verhofstadt démontre de manière convaincante que l'Europe s'est égarée. Un récit impitoyable sur la dérive du projet européen, autrefois si ambitieux et devenu un bourbier institutionnel.



L'Europe se considère toujours comme une référence morale mondiale alors que la Méditerranée s'est transformée en cimetière marin et que nous ne parvenons pas à surmonter nos échecs économiques. Le monde nous regarde avec pitié. L'Europe fait preuve d'une " étroitesse d'esprit fragmentée et déclinée en 28 itérations nationales ", ironise le
New York Times.

Pour Guy Verhofstadt la solution consiste, non pas à bâtir un super-Etat européen, mais à faire un pas décisif vers une Europe plus efficace et plus démocratique. Il revendique l'héritage des Pères fondateurs et administre une cure de jouvence à une Constitution européenne oubliée, datant de 1953.

Un récit impitoyable sur la dérive du projet européen, autrefois si ambitieux et devenu un bourbier institutionnel.







A partir de ses rencontres avec Bush, Blair et Poutine, Guy Verhofstadt démontre de manière convaincante que l'Europe s'est égarée. Un récit impitoyable sur la dérive du projet européen, autrefois si ambitieux et devenu un bourbier institutionnel.



L'Europe se considère toujours comme une référence morale mondiale alors que la Méditerranée s'est transformée en cimetière marin et que nous ne parvenons pas à surmonter nos échecs économiques. Le monde nous regarde avec pitié. L'Europe fait preuve d'une " étroitesse d'esprit fragmentée et déclinée en 28 itérations nationales ", ironise le
New York Times.

Pour Guy Verhofstadt la solution consiste, non pas à bâtir un super-Etat européen, mais à faire un pas décisif vers une Europe plus efficace et plus démocratique. Il revendique l'héritage des Pères fondateurs et administre une cure de jouvence à une Constitution européenne oubliée, datant de 1953.

Un récit impitoyable sur la dérive du projet européen, autrefois si ambitieux et devenu un bourbier institutionnel.